Pompes à eau (mécaniques)

Gamme de produits

  • Pompes à eau pour voitures particulières et véhicules utilitaires
  • Pompes à eau avec et sans pignon d’entraînement
  • Pompes à eau entraînées par courroie striée, courroie en V ou par pignon

Pleins feux sur les produits - Avantages

Circuit de refroidissement

La combustion dans les cylindres d'un moteur génère des températures élevées. Vu que ces températures endommageraient le moteur, celui-ci doit être refroidi. Pour ce faire, le liquide de refroidissement absorbe la chaleur du bloc-moteur et de la culasse et l'évacue dans l'air environnant au travers du radiateur.

Le transport du liquide de refroidissement nécessite une pompe. Cette pompe à eau ou « pompe de refroidissement » fait circuler le liquide de refroidissement dans un circuit fermé. En fonction de leur type, les pompes à eau mécaniques se trouvent soit dans leur propre boîtier de pompe à l’extérieur du moteur, soit sont bridées sur le carter du moteur. Elles sont généralement entraînées directement par le moteur.

Le liquide de refroidissement utilisé est un mélange d'eau, de glycol et de différents additifs.

Le thermostat régule le circuit de refroidissement en fonction de la température du liquide de refroidissement. Lorsque le moteur est froid, le thermostat reste fermé de sorte que, dans un petit circuit de refroidissement, la température de service


1 Grille du radiateur
2 Radiateur
3 Pompe à eau
4 Thermostat
5 Capteur de température
6 Manteau d'eau de refroidissement
7 Clapet de régulation du chauffage
8 Echangeur thermique
9 Réservoir d'eau
10 Ventilateur du radiateur
11 Flexible
  • Les pompes à eau sont des pièces d'usure classiques devant parfois être remplacées à plusieurs reprises au cours de la durée de vie d'un moteur.
  • Lors de la révision d'un moteur, la pompe à eau doit toujours être remplacée pour des raisons de sécurité de fonctionnement.
  • Un mauvais fonctionnement de la pompe à eau entraîne une surchauffe du moteur, qui peut provoquer des dégâts considérables dans le moteur.
  • Les pompes à eau sont montées sur le bloc-moteur depuis l'extérieur. La pompe à eau peut être remplacée sans devoir ouvrir le moteur lui-même.

Modèles

1 Poulie
2 Alésage de fuite
3 Garniture mécanique
4 Roue-hélice
5 Boîtier de pompe
6 Coussinet
7 Axe de palier
  • Les pompes à eau peuvent être ouvertes ou fermées. Dans le cas des pompes ouvertes, il est prévu sur le moteur un emplacement de fixation de la pompe, avec, entre les deux, un élément d'étanchéité sous forme d'anneau d'étanchéité ou de joint plat. L'élément de reprise sur lequel se fixe le corps de pompe fait partie intégrante du moteur. En revanche, les pompes fermées constituent un ensemble en soi, comportant une plaque ou un couvercle qui les ferment.
  • Les pompes à eau mécaniques utilisent différentes variantes de turbines fermées et ouvertes. Les turbines des pompes sont optimisées à l'aide de méthodes de calcul sophistiquées et d'outils de simulation de l'écoulement, quant aux exigences hydrauliques, au rendement de la pompe et à la géométrie, en tenant compte du procédé de fabrication.
  • Le boîtier est composé d'aluminium ou de fonte grise. Selon le type de pompe, différents éléments rapportés sont montés sur le boîtier de pompe, comme par exemple des attaches pour flexibles, des thermostats, des bouchons, etc.
  • La garniture mécanique assure l'étanchéité entre le boîtier et l'axe de palier. La qualité de la garniture mécanique influence considérablement la durée de vie de la pompe à eau.
  • L'alésage de vidange sert à l'évacuation de petites quantités de liquide de refroidissement servant à la lubrification et à l'étanchéité et qui s'écoule par le joint.

Pompe avec bride de fixation

Pompe avec boîtier

Mode d'entraînement

  • Selon l'emplacement de montage sur le moteur, les pompes à eau sont entraînées à l'aide de courroies en V, de courroies striées ou de pignons. Selon les cas, il s'agit de la courroie dentée de commande de l'arbre à cames ou de la courroie en V ou striée du vilebrequin.
  • Les pompes à eau mécaniques destinées aux véhicules utilitaires sont entraînées par le vilebrequin à l'aide de courroies en V, de courroies striées ou directement via les pignons.
  • Si la poulie ne fait pas partie intégrante de la pompe, il est nécessaire de la visser à la bride de l'arbre d'entraînement.

Pompe sans poulie

Entraînement par courroie de distribution

Entraînement par courroie trapézoïdale