Pistons

Pistons

La sécurité de fonctionnement et la longévité d’un moteur réparé dépendent essentiellement des pistons employés et de la qualité du travail effectué par le monteur. Lors de la réparation, toutes les conditions doivent être réunies au niveau du moteur pour profiter pleinement de la grande qualité des pistons KS Kolbenschmidt.

Par conséquent, le montage de pistons KS Kolbenschmidt lors de travaux de réparation sur un moteur commence dès la préparation ou la rénovation du moteur concerné.

Tous les pistons KS Kolbenschmidt d’origine sont prêts à monter, avec les segments de piston, axes de piston et circlips d’axe de piston correspondants.

Types de pistons

KS Kolbenschmidt est fournisseur d’équipement d’origine et approvisionne en pièces tous les constructeurs de moteurs renommés, dans le monde entier. L'alliage le mieux approprié et la construction de piston la mieux adaptée sont utilisés en fonction de chaque type de moteur.

Motorservice livre toujours des pistons complets, avec les segments, l’axe de piston et les arrêtoirs d’axe appropriés.

Piston diesel avec canal de refroidissement, douille et porte-segment

Piston articulé avec partie supérieure forgée en acier et jupe en aluminium

Piston essence du type LiteKS® à poids optimisé avec porte-segment

Les pistons se distinguent par les caractéristiques suivantes


Sur les pistons diesel, les porte-segments coulés en fonte augmentent considérablement la durée de vie de la première gorge. Kolbenschmidt est à la pointe du développement de la liaison de porte-segment alfin.

Les gorges anodisées dur préviennent l’usure et les microsoudures sur les pistons pour moteurs essence.

Les gorges durcies au laser procurent aux pistons acier une résistance optimale à l’usure et une longue durée de vie.

Les pistons KS Kolbenschmidt présentent, sur la jupe de piston, des revêtements LofriKS®, NanofriKS® ou graphites spéciaux qui réduisent les frictions internes et offrent de bonnes propriétés de fonctionnement en cas d'urgence. Les revêtements LofriKS® sont également employés pour des raisons acoustiques car ils diminuent le bruit du piston. NanofriKS® est une évolution du fameux revêtement LofriKS® et contient, en plus, des nanoparticules d’oxyde de titane qui accroissent la résistance à l’usure et la durée de vie du revêtement.

Les jupes de piston à revêtement ferreux (Ferrocoat®) garantissent un fonctionnement sûr avec les surfaces de cylindres en aluminium et silicium (Alusil®).

La configuration spéciale des alésages de l’axe de piston (Hi-SpeKS®) accroît les capacités dynamiques du palier d’axe, et par voie de conséquence la durée de vie des pistons.

Termes techniques et dénominations sur les pistons

1 Ø de la chambre de combustion
2 tête de piston
3 chambre de combustion
4 bord de l'extrémité du fond
5 cordon de feu (entretoise de fond)
6 gorge pour segment de compression
7 cordon entre segments
8 fond de la gorge
9 cordon entre segments en retrait
10 flancs de la gorge
11 gorge pour segment racleur d’huile
12 orifice de retour d'huile
13 bossage d'axe de piston
14 distance entre les gorges pour arrêt
15 gorge pour bague de sûreté
16 distance entre bossage d'axe
17 fixation pour centrage
18 arête inférieure de la jupe
19 diamètre du piston à 90 °C contrairement à l’alésage d’axe
20 alésage de l'axe du piston
21 profondeur de la chambre de combustion
22 partie de la jupe
23 zone de segmentation
24 hauteur de compression du piston
25 longueur du piston
26 canal de refroidissement d'huile
27 porte-segment
28 douille
29 Ø de la fenêtre de mesure
30 bombé de la tête du piston

Interstice et position du piston en point mort supérieur

Espace neutre

L’espace neutre (B) désigne le dépassement ou le retrait du piston au point mort haut par rapport à la face de contact du bloc-cylindres. L’épaisseur du joint de culasse et une possible cavité dans la culasse sont prises en compte dans la mesure.

Dépassement ou retrait du piston au point mort haut avec différentes variantes de moteur

La cote C désigne le dépassement (signalé par +) ou le retrait (signalé par -) du piston au point mort haut par rapport à la surface d'étanchéité du bloc-cylindres. L’épaisseur du joint ou les formes géométriques de la culasse ne sont pas prises en compte.

Sur les moteurs avec chemise de cylindre humide, le dépassement ou le retrait du piston est également mesuré par rapport à la surface du bloc-cylindres. Un dépassement de la chemise de cylindre ou la présence d’un bord de feu n’est pas pris en compte.

Dans le cas des cylindres à ailettes, la cote C se réfère à la distance entre la tête du piston et l’assise de la culasse sur le cylindre à ailettes.

Outre les pistons standards, des pistons à hauteur de compression réduite sont
également disponibles pour ajuster le dépassement.

Dans le cas des pistons, celle-ci ne doit pas être usinée au tour pour ajuster le dépassement du piston.